NFM Technologies choisit Ignition pour ses tunneliers

juillet 11, 2014
Non classé

L’entreprise, dont le site industriel est au Creusot, est issue de la division mécanique Creusot Loire de Framatome. NFM (Neyrpic Framatome Mécanique) a vu le jour en 1998 suite au rapprochement de la division mécanique Creusot Loire de Framatome et de la division nucléaire et mécanique de Neyrpic (Grenoble).

Classée parmi les plus importants constructeurs de tunneliers sur le marché mondial, NFM Technologies propose à ses clients des machines d’excavation adaptées à tous les types de géologies. Les tunneliers de NFM Technologies ont participé notamment à la construction des métros de Chiraz (Iran), de Kazan (Russie), de Wuhan et de Beijing (Chine), du Caire (Egypte), Barcelone (Espagne). En Espagne, deux tunneliers ont été utilisés pour construire un tunnel de 2 180m sous le fleuve Guadalquivir, dans le cadre d’un nouvel axe routier SE 40 autour de Séville.

 

Enjeux

Le tunnelier assure plusieurs fonctions : abattage du terrain, évacuation des déblais par différents moyens comme le marinage ou convoyeur (bande transporteuse) et la mise en place du soutènement (montage d’anneaux de voussoirs, béton projeté). Il s’agit d’unité autonome et qui dispose donc d’un contrôle/commande embarqué ainsi que d’une supervision. Le suivi des opérations se fait également en surface et nécessite le report de toutes les informations du tunnelier. Dans ce cadre, la solution en place était complexe (plusieurs outils différents pour la supervision, le reporting et nécessitait d’un serveur web pour les postes déportés) et coûteuse. La montée en exigence des clients relative à la disponibilité des informations et à la richesse d’exploitation ont conduit les équipes projets à chercher une solution plus adaptée.

Solution

Dans le tunnelier, le poste de supervision est constitué de 2 panel pc tactiles. Parfois, un troisième écran tactile est présent. Toutes les fonctions de supervision, historian et reporting sont mises en oeuvre avec Ignition. En surface ou en tout point du site, il est possible d’accéder aux mêmes écrans et fonctionnalités à l’aide d’un navigateur web. Selon les besoins, des tablettes tactiles wifi ou 3G peuvent être utilisées. Lorsque le projet le nécessite, généralement quand plusieurs tunneliers sont exploités sur le même creusement, un serveur Ignition permet d’avoir une vue globale en surface. Dans ce cas, l’historian dans le tunnelier est plus court terme (quelques semaines) et celui de surface est plus long terme (la durée du chantier).

Bénéfices Client

Le premier bénéfice concerne la simplicité de l’architecture. Que ce soit dans le tunnelier ou en surface, une seule installation est nécessaire. Tout est intégré dans Ignition : acquisition, OPC-UA et drivers, IHM, historian, reporting…et serveur web pour déployer le tout. Ensuite, passée la courte période d’apprentissage d’Ignition, le développement est plus rapide qu’avec la solution précédente ; la modélisation objet facilite la gestion du standard. Le Designer qui permet de voir son IHM en temps-réel, connecté aux données et aux bases SQL, sans devoir lancer de client est aussi un point fort du produit. La qualité des graphismes, vectoriels, et la bibliothèque riche de 4000 objets et symboles aident à réaliser rapidement son projet. Déployer son projet consiste simplement à ouvrir un client en se connectant à l’url du serveur. Et si plusieurs serveurs sont en jeux, tunnelier et surface, alors on peut passer simplement d’un serveur à un autre au sein d’une application par un simple retargeting. C’est l’hypervision en un clic. Un troisième avantage concerne le prix. A périmètre égal, la solution Ignition est 2 voire 3 fois moins onéreuse. et plus il y a de clients, plus l’écart se creuse.

Dans le futur

Après ce galop d’essai sur le premier tunnelier, d’autres sont en commande. Depuis 6 mois, pas moins de 4 projets sont en cours de déploiement. Les nouvelles possibilités apportées par Ignition et en particulier l’historian sql, permettent un suivi à distance des tunneliers en activité. Outre la constitution d’une banque de données riche pour la R&D, cela permet d’envisager de nouveaux services comme une maintenance prédictive ou un suivi énergétique du chantier et bien sûr la maintenance et la formation  à distance.